Glossaire

Vous l’avez compris, « les sentinelles » sont très attachées aux mots et à l’usage qu’il en est fait. Voici un petit glossaire des « éléments de langage » couramment utilisés par nos élites et nos gouvernants.

(Comportement) inapproprié : viol ou agression sexuelle ayant fait l’objet d’une dénonciation publique. « J’ai conscience de ce que, compte tenu de mes fonctions et de son âge à l’époque, ces relations étaient en tout état de cause inappropriées » (Gilles Beyer).

Présenter ses excuses : procédé permettant à une personnalité publique d’échapper à une sanction. « Je suis sincèrement désolé et je présente à Sarah Abitbol mes excuses » (Gilles Beyer).

Sortir de sa zone de confort : prendre des risques, se mettre en danger. Expression propre aux classes supérieures (un cariste ou une infirmière n’ont pas de zone de confort).

Matcher : correspondre, coïncider. (« La réforme proposée par le Président matche parfaitement avec les attentes des français »). Ne s’emploie qu’à la forme affirmative.

Déficit de communication : erreur politique (« il y a eu un certain déficit de communication dans la mise en oeuvre de la réforme »).

Changer de logiciel : expression utilisée par les non-informaticiens. Adapter son discours à un nouveau contexte, afin de préserver des positions acquises (« après sa défaite aux dernières élections, le Parti Socialiste va devoir changer de logiciel »).

Disruptif (disruption) : changement brutal et absurde. Terme utilisé pour qualifier l’action du Président de la République. (« Je comprends ton goût pour la politique de disruption, mais j’en ai assez de ramasser les morceaux » (Angela Merkel, novembre 2019).

Eco-responsable : terme servant à désigner les produits de l’artisanat de luxe (« j’ai fait appel à une architecte d’intérieur pour refaire le salon ; tout le mobilier est éco-responsable »).