Citations

Un bon mot peut ruiner une carrière, une phrase assassine conduire à l’échafaud et … une déclaration de Nadine Morano en dire plus qu’un discours de Malraux.

Vous trouverez ci dessous quelques citations fortes recueillies à votre intention par les sentinelles.

Afrique

L’homme africain n’est pas assez entré dans l’Histoire. […] Le problème de l’Afrique, c’est qu’elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l’enfance. […] Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a de place ni pour l’aventure humaine ni pour l’idée de progrès.

Nicolas Sarkozy, discours de Dakar, 26 juillet 2007

… Du coup il s’en va … Reste là ! … Du coup, il est parti réparer la climatisation.

Emmanuel Macron à Roch Kaboré, Président du Burkina Faso
(discours à l’université de Ouagadougou, le 28 novembre 2017)

Amérique

Ici, on a tous du sang indien et quand ce n’est pas dans les veines, c’est sur les mains.

Eric Plamondon (Taqawan)

Notre nation est née dans le génocide. […] Nous sommes peut-être la seule nation dont la politique nationale fut l’extermination de sa population indigène, et qui fit de cette expérience dramatique une noble croisade. Jusqu’à ce jour, nous n’avons pas été capables de désavouer cet épisode honteux, ou de ressentir aucun remord à son sujet.

Martin Luther King

Dieu

Si Dieu existait réellement, il faudrait le faire disparaître.

Mikhaïl Bakounine, Dieu et l’Etat

Si vous cherchez la petite bête, vous finirez bien par trouver Dieu.

Jacques Prévert, Fatras

La première preuve que Dieu n’existe pas, c’est qu’Onfray existe.

Walter, « humoriste belge et méchant »

Dominicain

Nous avons dans la famille, disait parfois, entre la poire et l’eau-de-vie de poire, le père Montastruc de Villespy, des faux-saulniers, des faux tabatiers et des faux-monnayeurs, des assassins, des sodomites, des simoniaques, des putains, des sorcières et même des protestants, des francs-maçons, et des ministres, et un jésuite aussi, un seul, mais grâce à Dieu nous n’avons pas de dominicain.

Jean-Pierre Escande (roi étranger visitant l’exposition universelle)

Exil

Belle illusion est le retour au pays. On ne revient jamais chez soi, on retourne dans le cercle de son ombre.

Abdelkébir Khatibi (la mémoire tatouée, 1971)

Homme

L’homme n’est que poussière, c’est dire l’importance du plumeau.

Alexandre Vialatte

Macron (Emmanuel)

C’est quelqu’un dont les affects sont très tournés vers lui-même, c’est une personnalité extrêmement spéciale, et il fallait pour gagner des qualités hors du commun. Le problème, c’est que ces qualités pour gagner sont des défauts pour gouverner. C’est-à-dire que « qui a trahi a peur d’être trahi », d’où l’extraordinaire médiocrité du personnel dont il s’entoure. On n’a jamais vu sous la Ve République un gouvernement aussi faible. Il cherche à établir un lien direct entre lui et son peuple, totalement « désintermédié ». Le système politique n’existe pas au milieu, le parti est une vitrine, les députés sont des clones, le gouvernement, ce sont des figurants, les intermédiaires sont négligés.

Pierre Moscovici (propos rapportés par Le Monde du 2 septembre 2019)

Philosophie

La philo n’est pas mal non plus. Malheureusement, elle est comme la Russie : pleine de marécages et souvent envahie par les Allemands.

Roger Nimier (le hussard bleu)

Politique

La politique est un terrain sur lequel prolifère abondamment le chardon du fiel et de l’hostilité, des mauvais soupçons, du mensonge éhonté, de la calomnie, des ambitions morbides, du mépris de la personne humaine ; faites le compte de tout ce qu’il y a de mauvais dans l’homme et vous trouverez tout cela qui foisonne avec éclat sur le terrain de la lutte politique.

Maxime Gorki, Pensées intempestives (avril 1917)

La politique, c’est beaucoup d’amour, beaucoup de sentiments et beaucoup de proximité avec les gens.

Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat au numérique, BFMTV (25/03/2019)

Promesse

Combien il serait louable chez un prince de tenir sa parole et de vivre avec droiture et non avec ruse, chacun le comprend : toutefois, on voit par expérience, de nos jours, que tels princes ont fait de grandes choses qui de leur parole ont tenu peu de compte, et qui ont su par ruse manœuvrer la cervelle des gens ; et à la fin ils ont dominé ceux qui se sont fondés sur la loyauté …

… Un souverain prudent, par conséquent, ne peut ni ne doit observer sa foi quand une telle observance tournerait contre lui, et que sont éteintes les raisons qui le firent promettre.

Machiavel (Le prince « Comment les princes doivent garder leur foi »)

Vérité

Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux.

Guy Debord (la société du spectacle)