Le retour du croquemort

Après plusieurs mois d’absence, Bernard Cazeneuve revient en politique pour reprendre en main les débris du Parti Socialiste et préparer sa candidature aux prochaines élections présidentielles.

Il a profité de sa retraite pour se mettre au vert, dans tous les sens du terme. Il a publié dans « Le Débat  » de septembre un article confus où il tente de marier écologie et croissance économique.

Disons le tout de suite : Bernard Cazeneuve s’est disqualifié à jamais par son attitude lors de la mort de Rémi Fraisse, le Malik Oussekine de la Gauche. Il s’est disqualifié par son incapacité à empêcher le drame, par ses mensonges et son cynisme après ; il n’est pas habilité à parler d’écologie, de politique, de quoi que ce soit.

Bernard Cazeneuve a enterré la présidence Hollande ; La seule mission qu’on veut bien lui laisser aujourd’hui, c’est de finir de clouer le cercueil du PS.