Castaner, le grand indigné

Castaner a fait mine de s’indigner du slogan imbécile de certains manifestants appelant les policier « à se suicider ».

Castaner n’est pas en mesure de s’indigner de quoi que ce soit, lui qui cautionne la mutilation de dizaines de manifestants.

En tant que ministre de l’Intérieur, il doit assurer l’ordre et la sécurité. Au lieu de quoi, semaine après semaine, il organise l’attaque des manifestations de gilets jaunes. Ceux qui ont assisté aux ratonnades de la BAC en l’absence de tout casseur savent de quoi je parle. Castaner se comporte en chef de bande. De plus, aujourd’hui, les syndicalistes d’Alliance se prennent pour les porte-paroles du Ministère de l’Intérieur : c’est dire la maîtrise qu’il a de ses troupes !

Ce type est dangereux. Macron est allé le chercher dans les poubelles du Parti Socialiste. Castaner n’aurait jamais dû être ministre et il est prêt à toutes les bassesses pour le rester.