Greta Thunberg vs Donald Trump

A Davos, les médias ont une fois de plus mis en scène l’affrontement entre Greta Thunberg et Donald Trump, comme si l’avenir de la planète se jouait entre l’adolescente suédoise et l’enfant de la Maison Blanche.

La lutte contre le réchauffement climatique passe (entre autres) par une refondation de l’économie. Ce ne sont pas les patrons du CAC 40 ni leurs fondés de pouvoir qui vont s’en charger.

Si Greta Thunberg était si dérangeante, elle ne serait pas l’invitée vedette de tous les congrès internationaux. Il faut arrêter le cirque Thunberg : aller sermonner les puissants ne sert à rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.